Maladie de Dupuytren
01

Qu’est-ce que la maladie de Dupuytren?

La maladie de Dupuytren, également connue sous le nom de contracture de Dupuytren, est une maladie qui touche des millions de personnes à travers le monde. L’origine de la maladie de Dupuytren serait en partie génétique, mais c’est autour de la quarantaine et de la cinquantaine que les premiers symptômes de la maladie de Dupuytren apparaissent. Elle peut atteindre une seule main, mais elle affecte généralement les deux. Pour des raisons inconnues, les hommes sont plus souvent touchés que les femmes.

Certains facteurs peuvent favoriser ou aggraver la maladie de Dupuytren comme le diabète, l’épilepsie, l’alcool ou certains médicaments. Bien que la plupart du temps indolore, la maladie de Dupuytren évolue progressivement. Les activités ou métiers qui causent un microtraumatisme dans la paume de la main peuvent également accentuer le développement de la maladie de Dupuytren. La maladie de Dupuytren est une fibrose rétractile de l’aponévrose palmaire de la main. L’aponévrose palmaire est une membrane située entre les tendons fléchisseurs et la peau de la main. La maladie se caractérise par une flexion progressive de certains doigts. À long terme, la rétraction de certains tendons peut causer une crispation permanente de la main. Il devient pratiquement impossible d’ouvrir la main entièrement ou d’étendre les doigts complètement sur une table. Le plus fréquemment, le petit doigt et l’annulaire sont touchés en premier. La maladie de Dupuytren provoque également la formation d’un ou plusieurs nodules dans la paume de la main. Au début, ceux-ci sont parfois douloureux. La maladie de Dupuytren entrave la prise d’objets et gêne les activités de la vie quotidienne.

02

Comment se traite la maladie de Dupuytren?

Depuis plusieurs années déjà, l’intervention chirurgicale n’est plus la seule option possible pour le traitement de la maladie de Dupuytren. Ainsi, le traitement par injection avec le médicament Xiaflex aide à soulager les contractures chez les personnes atteintes de la maladie de Dupuytren. Le collagenase clostridium histolyticum, un médicament délivré sur ordonnance, est injecté dans les zones touchées de la main. Ce médicament est composé d’enzymes de collagénase qui libèrent les contractures, ce qui améliore considérablement la fonction de la main. Le traitement par collagenase clostridium histolyticum est utilisé depuis 2010 aux États-Unis et sa popularité continue de croître. Lors de la consultation initiale avec votre chirurgien, il vous expliquera en détail les différentes options de traitement et les avantages que procure le traitement par l’injection de collagenase clostridium histolyticum. Ce traitement est non invasif, simple et efficace.

Les traitements disponibles n’offrent pas une guérison, mais un soulagement des symptômes par relâchement des contractures des doigts. La maladie est chronique et lentement évolutive. Les interventions chirurgicales répétées ou les traitements par le collagenase clostridium histolyticum répétés sur un même doigt ou une même main sont à prévoir chez les patients présentant une maladie plus précoce et agressive. Les traitements de collagenase clostridium histolyticum répétés comportent moins de risques que l’intervention chirurgicale.

03

Quelles sont les complications liées aux injections de collagenase clostridium histolyticum?

Comme il s’agit d’une procédure non invasive, les risques de complications associées aux injections de collagenase clostridium histolyticum sont minimes. Quand ils se produisent, les effets secondaires mineurs ne sont que temporaires dans la grande majorité des cas.

Les principaux effets indésirables qui peuvent survenir à la suite de l’injection de collagenase clostridium histolyticum sont la présence d’ecchymoses au point d’injection. Cette réaction, généralement bénigne et locale, disparaît dans les jours ou les semaines qui suivent le traitement. Une enflure de la main et de l’inconfort au niveau des sites d’injection peuvent survenir. Ces effets secondaires sont temporaires. Si nécessaire, des médicaments anti-inflammatoires comme l’Advil peuvent aider à réduire l’inconfort.

04

Qu’est-ce que le collagenase clostridium histolyticum?

Le collagenase clostridium histolyticum est un médicament délivré sur ordonnance utilisé pour traiter les adultes atteints de la maladie de Dupuytren lorsqu’une ou plusieurs « cordes » sont palpables. Les ingrédients actifs du Xiaflex sont composés de deux collagénases puissantes produites par une bactérie, le Clostridium histolyticum. Ces enzymes agissent en dissolvant les longues chaines de collagène que l’on retrouve dans la ou les cordes qui retiennent les doigts en flexion vers la paume de la main.

05

Combien coûtent les injections de collagenase clostridium histolyticum?

Chaque flacon de XiaflexMD contient 0,9 mg et se vend au Canada pour un prix d’environ 1 500 $. Les frais entourant l’utilisation du Xiaflex par votre chirurgien de la main sont couverts par la RAMQ.

Le fabricant du Xiaflex suggère l’utilisation d’une attelle pour dormir afin de maintenir le doigt traité en extension. Cette attelle est généralement portée la nuit pour plusieurs mois suivant l’utilisation du Xiaflex.

Une consultation avec une ergothérapeute en thérapie de la main en clinique privée n’est pas un service couvert par le régime universel de la RAMQ. Après l’utilisation du collagenase clostridium histolyticum, la clinique de Laval offre à ses patients les services de consultation avec une thérapeute de la main et la fabrication d’une attelle sur mesure.

06

J’aimerais rencontrer le chirurgien. Comment prendre rendez-vous?

La décision de subir ou non une chirurgie est complexe. C’est avec plaisir que nous vous assisterons dans votre cheminement en répondant à toutes vos questions afin d’apaiser vos inquiétudes. Veuillez communiquer avec nous au 450-241-6045 pour prendre un rendez-vous de consultation.

07

Comment se déroule la procédure?

La procédure dure moins de 15 minutes et vous pouvez revenir à vos activités habituelles dans les jours suivant les injections. La grande majorité des patients n’ont besoin que d’un seul traitement par doigt. Il est toutefois possible que d’autres injections s’avèrent nécessaires. Pendant le traitement, votre chirurgien injectera le collagenase clostridium histolyticum avec une mince aiguille dans les cordons palmaires affectés. Une deuxième consultation avec votre chirurgien est nécessaire dans les jours subséquents afin de procéder à une extension du doigt. Cette dernière intervention ainsi que l’injection de collagenase clostridium histolyticum se font habituellement sous anesthésie locale.