Redrapage mammaire (Mastopexie)
01

Qu’est-ce qu’une mastopexie?

Une mastopexie, ou un redrapage mammaire, est une procédure chirurgicale où la peau et les tissus redondants et descendus du sein sont réorganisés dans le but de soulever les mamelons et aréoles à une position plus élevée et harmonieuse sur la poitrine.

En général, les patientes qui recherchent une mastopexie désirent redonner une allure rajeunie et soutenue à leurs seins. Plusieurs facteurs peuvent influencer la forme des seins : en raison d'une perte de poids importante ou avec l'âge, la peau peut s'étirer et perdre son élasticité, de sorte que les tissus mammaires peuvent s'affaisser ou se dégonfler. En termes médicaux, ce phénomène est qualifié de ptose.

Une mastopexie rajeunit l'apparence des seins en resserrant les tissus superflus afin de repositionner les mamelons et aréoles. Toutefois, leur volume n'augmente pas. Chez certaines patientes, cette procédure est combinée avec une augmentation mammaire pour améliorer la forme des seins, mais aussi leur volume.

« Pour plusieurs femmes, le redrapage mammaire permet d'améliorer la perception de l'image corporelle, voire rehausser l'estime et la confiance en soi. »
02

Qui serait une bonne candidate pour un redrapage mammaire?

Une candidate idéale pour une mastopexie est une femme en bonne santé, possédant une bonne forme physique, et qui se retrouve à son poids corporel santé (ou ayant atteint un poids stable à la suite d'une perte de poids importante).

Généralement, ces femmes présentent avec un volume mammaire satisfaisant, mais à l'allure retombante, car leurs seins manquent de fermeté. De plus, certaines peuvent se retrouver avec les mamelons et aréoles qui pointent vers le sol. Ces femmes rapportent souvent le désir de retrouver un effet semblable à des seins supportés dans un soutien-gorge.

Les femmes ayant connu la grossesse souhaitent parfois regagner un aspect similaire à la période d'allaitement, ou encore retrouver l'aspect d'avant la grossesse. Pour d'autres, le redrapage mammaire est une solution attrayante pour but de corriger l'asymétrie mammaire visible (les seins sont de différentes tailles ou formes), ou encore pour améliorer l'aspect tubulaire des seins.

03

Quelles sont les différentes techniques de mastopexie? Quelles sont les incisions pratiquées?

Toutes les procédures de mastopexie débutent par une incision circulaire autour de l'aréole. Cette incision donne l'accès nécessaire pour repositionner le mamelon et l'aréole sur le sein, et permet au chirurgien d'en réduire la taille au besoin. Les structures menant au mamelon, incluant les canaux galactophores, les nerfs sensitifs et les vaisseaux sanguins vitaux sont préservées au moment de la chirurgie.

La ptose mammaire est caractérisée par des seins qui perdent leurs formes arrondies et pendent trop bas sur la poitrine. De plus, les mamelons et aréoles prennent un aspect pendulant sur le sein et peuvent pointer vers le sol. Finalement, la peau étirée confère aux seins une impression de « vide ».

La mastopexie a donc pour but de redéfinir la forme des tissus mammaires, de repositionner les mamelons et aréoles pour regagner un aspect rajeuni, et aussi d'éliminer l'excès de peau. Chez une patiente aux mamelons et aréoles élargis et étirés, le diamètre de celui-ci sera réduit lors de l'opération afin de rétablir une proportion esthétique aux seins.

Technique du T inversé

Une technique courante de la mastopexie consiste en une incision circulaire autour du mamelon et de l'aréole, une incision verticale joignant la partie inférieure de l'aréole au pli inframammaire, ainsi qu'une courte cicatrice horizontale située dans le pli inframammaire.

La cicatrice péri-aréolaire est camouflée dans la jonction entre la partie pigmentée et la peau aux environs. La cicatrice verticale pâlit au fil du temps et devient souvent imperceptible. Finalement, la cicatrice inframammaire n'est pas visible du devant et de la vue supérieure; elle peut être retrouvée en levant et en inspectant les seins avec attention. Bref, toutes les incisions utilisées dans cette technique ne sont pas visibles lorsque vous portez un soutien-gorge ou un bikini.

Cette méthode donne le meilleur résultat d'élévation du sein en conservant une forme tridimensionnelle plaisante. Le mamelon et l'aréole demeurent attachés à leurs canaux galactophores, vaisseaux sanguins et nerfs sensitifs respectifs. Cela favorise le retour de la sensation et des fonctions du sein (allaitement) après la chirurgie.

Technique verticale

Cette procédure est proposée aux patientes aux seins avec peu de peau redondante et qui présentent peu d'affaissement au niveau des mamelons/aréoles. Cette technique comprend aussi une incision circulaire péri-aréolaire, suivi d'une incision verticale à partir du point inférieur de l'aréole. Contrairement à la technique du T inversé, cette méthode n'inclut pas une incision horizontale dans le pli inframammaire.

Technique périaréolaire

Cette incision s'applique au(x) sein(s) qui n'ont besoin que d'une élévation subtile. Une incision circulaire située à la jonction de la partie pigmentée et de la peau autour. Cette technique n'est pas applicable aux seins qui ont un surplus de peau ou qui ont besoin d'un travail de redrapage majeur. La technique périaréolaire est parfois utilisée lors d'une augmentation mammaire qui requiert le repositionnement des mamelons et des aréoles, mais qui ne nécessite pas de changement majeur à la forme ou à la position des tissus mammaires.

Mastopexie combinée à une augmentation mammaire

Une prothèse mammaire peut être insérée lors du redrapage mammaire dans le but de rétablir le volume perdu à la suite d'une grossesse ou d'une perte de poids importante. À l'occasion, la pose d'une prothèse seule peut aider à élever les mamelons subtilement. Toutefois, une combinaison des deux procédures est indiquée si les seins présentent une ptose significative, et si l'objectif vise à augmenter le volume et la projection des seins.

04

Quels sont les risques et complications liés à une mastopexie?

Infections

Comme avec toute chirurgie, la barrière protectrice de votre corps, soit la peau, est momentanément interrompue. En tant que mesure de prévention des infections postopératoires, vous recevrez des antibiotiques avant la chirurgie.

Malgré le recours à des mesures préventives et des techniques antiseptiques standard, il y a malgré tout une faible chance que votre plaie développe une infection. Celle-ci pourrait se caractériser par de la rougeur, douleur, chaleur ou enflure de votre sein et pourrait parfois être accompagnée d'une fièvre de 38,5 °C ou plus. Nous vous recommandons de nous contacter immédiatement si vous observez ces symptômes afin que nous puissions amorcer les investigations et les traitements nécessaires.

Hématome

Durant la chirurgie, nous prenons soin de cautériser les vaisseaux sanguins afin de minimiser les pertes de sang. Il est normal que vous retrouviez des traces de sang à l'intérieur de vos pansements. Il arrive rarement qu'un saignement continue au-delà de la chirurgie, et qu'une collection de sang (hématome) s'accumule à l'intérieur de votre sein.

Si une douleur importante et disproportionnelle se présente dans un des seins dans les 24 à 48 heures après la procédure, que le sein semble gonfler en taille (enflé), veuillez nous contacter afin que nous puissions vous réévaluer avant votre rendez-vous de suivi.

05

Allaitement, sensibilité, chirurgie additionnelle et mammographies

L'allaitement est-il affecté à la suite d'une mastopexie?

Tant que les tissus mammaires et leurs canaux ne sont pas divisés lors de la chirurgie, toutes les structures menant au mamelon, incluant les canaux galactophores, les nerfs sensitifs et les vaisseaux sanguins vitaux demeurent intacts.

À la suite d'une mastopexie, votre capacité d'allaitement ne devrait pas être affectée, supposant que cette fonction était normale durant votre grossesse avant la chirurgie.

La sensation aux mamelons est-elle perturbée à la suite d'une mastopexie?

Les nerfs sensitifs menant au mamelon ne sont pas divisés lors d'une mastopexie. Votre sensation au mamelon postopératoire devrait demeurer la même qu'avant la chirurgie.

Aurai-je besoin d'autres chirurgies à la suite de la mastopexie?

Les effets obtenus à la suite d'un redrapage mammaire sont permanents. Vos seins prendront leur nouvelle allure naturelle et remontée pendant plusieurs années. Toutefois, la forme de vos seins continue d'évoluer avec l'âge.

Puis-je avoir des mammographies après une mastopexie?

Un redrapage mammaire n'interfère pas avec les résultats d'auto-examen, de l'examen physique par un médecin, des échographies, de la résonance magnétique ou quelconque autre technique de dépistage du cancer du sein.

De surcroît, une mastopexie ne change pas votre risque personnel du cancer du sein. Si vous êtes âgée de plus de 50 ans, il est conseillé d'avoir une mammographie de base préopératoire avant toute chirurgie du sein. Si vous avez moins de 50 ans, le dépistage est indiqué que s'il y a des antécédents de cancer du sein ou des ovaires chez un membre de famille immédiat. À votre consultation, votre chirurgien obtiendra les informations quant à vos antécédents médicaux et vous orientera, au besoin, vers des spécialistes ou pour des tests de dépistage.

06

Combien coûte une mastopexie?

Le coût final de vos traitements repose sur des calculs individualisés selon la nature de vos besoins. En règle générale, une mastopexie seule varie entre 5520 et 9000 $; combinée avec une augmentation mammaire, la mastopexie peut alors coûter de 8500 à 10 500 $. D'autres frais peuvent toutefois s'appliquer si le patient présente une condition particulière ou si différentes chirurgies sont combinées.

07

J’aimerais rencontrer le chirurgien. Comment prendre un rendez-vous?

La décision de subir ou non une chirurgie est complexe. C’est avec plaisir que nous vous assisterons dans votre cheminement en répondant à toutes vos questions afin d’apaiser vos inquiétudes. Veuillez communiquer avec nous au 450-241-6045 pour prendre un rendez-vous de consultation.

08

Combien de temps la chirurgie dure-t-elle?

La procédure de mastopexie elle-même dure environ deux heures et trente minutes, elle peut être plus longue si elle est combinée avec d'autres procédures. Il faut toutefois prévoir du temps pour la préparation avant l'entrée à la salle d'opération (30 à 45 minutes), et pour récupérer de l'anesthésie générale (une à trois heures). Vous devez donc prévoir une journée de congé le jour de la chirurgie.

09

Quelle est la période de convalescence? Y a-t-il des restrictions aux activités?

Vous devez éviter de faire de l'exercice physique intense, de lever vos bras par-dessus vos épaules et de lever du poids plus lourd que 5 livres pendant les 2 à 3 semaines suivant votre chirurgie afin de donner la chance à votre corps de guérir confortablement. Vous pourrez reprendre vos activités physiques régulières 4 à 6 semaines suivant l'opération. L'important est de demeurer à l'écoute de votre corps; il vous indiquera si vous êtes prête et à quel rythme vous pouvez recommencer vos efforts physiques. La douleur ou l'inconfort au moment de l'exercice est un signe que votre corps n'est pas tout à fait guéri, et qu'il serait recommandé de réessayer dans quelques semaines.