Toute blessure ou incision à la suite d’une chirurgie est sujette à une mauvaise cicatrisation. Cette dernière peut être due à plusieurs facteurs, dont la génétique du patient (par exemple une propension à mal cicatriser ou à la formation de chéloïdes), une infection et même la technique chirurgicale. Une blessure ou une incision chirurgicale peut ainsi résulter en une cicatrice trop épaisse, trop apparente ou colorée. Il y a plusieurs options afin de diminuer l’apparence d’une cicatrice, notamment le resurfaçage au laser, les peelings, la dermabrasion, les injections de corticostéroïdes et la chirurgie entre autres. La chirurgie est une option intéressante dans plusieurs cas : aussi appelée révision de cicatrice, elle consiste à réinciser la peau afin d’enlever la partie qui a mal cicatrisé. Cette façon de faire permet d’obtenir une nouvelle cicatrice qui sera plus fine et plus discrète, ce qui en améliore l’apparence de façon significative. Il est également possible après une chirurgie que la peau ne se referme pas de façon adéquate et cela crée des plis disgracieux. La révision de cicatrice permet alors de corriger cette condition.

chirurgie revision cicatrice

Comment se déroule une révision de cicatrice?

L’intervention se déroule sous anesthésie locale. Tout d’abord, le chirurgien marque la peau du patient en position debout. Après une anesthésie locale et une désinfection, la peau autour de la cicatrice est incisée au bistouri puis excisée pour éliminer les tissus cicatriciels. Selon la forme et l’aspect de la cicatrice, diverses approches peuvent être considérées. Par exemple, il est possible d’effectuer des incisions en zigzags pour rendre la cicatrice moins apparente, ou encore suturer la peau en plusieurs couches dans le but de minimiser les tensions sur les marges de la cicatrice. Dans tous les cas, les sutures se résorberont en 2 semaines.

Questions fréquentes

Votre chirurgien devra examiner votre cicatrice pour déterminer le meilleur traitement à suivre pour en réduire l’apparence. La révision de cicatrice est particulièrement indiquée lorsque celle-ci est très épaisse, longue ou large. Elle peut être réalisée sur diverses parties du corps, comme le visage, les membres, le tronc. L’excision de la cicatrice permettra de réduire son apparence de façon significative. La révision de cicatrice donne aussi des résultats notables dans les cas d’oreilles de chien (dog ears). Les oreilles de chien sont des plis créés par un excès de peau à l’endroit où la cicatrice se termine. Il n’est pas rare qu’elles se forment à la suite d’une chirurgie à l’abdomen telle que l’abdominoplastie (tommy tuck) par exemple. Les oreilles de chien peuvent aussi survenir conséquemment à une chirurgie qui implique de resserrer la peau, par exemple une réduction mammaire, une augmentation mammaire ou une mastoplexie.

À moins d’avis contraire, vous pourrez reprendre rapidement vos activités habituelles. En cas de douleur ou d’inconfort, la prise d’analgésiques sans ordonnance (acétaminophène ou autres) devrait vous soulager. Comme toute chirurgie, cette procédure comporte quelques risques ou complications possibles. Bien que ceux-ci soient minimes, votre chirurgien est là pour vous les expliquer lors de votre consultation. Ce sont notamment un risque d’infection et de saignements post-opératoires. Il se pourrait également que la nouvelle cicatrice n’ait pas l’apparence souhaitée, car le processus de cicatrisation n’est pas toujours prévisible.

Notre spécialiste

Dr Mario Luc
Chirurgien plastique et esthétique
Dr Mario Luc
  • 450-241-6045

Chirurgies esthétiques

Prenez rendez-vous avec un chirurgien

Appelez-nous

C’est avec plaisir que nous vous assisterons dans votre cheminement en répondant à toutes vos questions afin d’apaiser vos inquiétudes.