La brassière interne

La brassière interne (internal bra) est une procédure chirurgicale innovatrice qui consiste à augmenter le soutien des prothèses mammaires en créant un support à l’intérieur de la poitrine. La brassière interne permet ainsi de contrôler la position et d’améliorer la forme de l’implant mammaire. Le support dans la portion inférieure du sein et sur les côtés contribue aussi à maintenir les prothèses à l’endroit désiré. Ce support additionnel des prothèses vise également à ralentir autant que possible l’inévitable affaissement des seins à long terme.

En quoi consiste la brassière interne?

Il existe plusieurs techniques et matériaux pour créer une brassière interne. De façon générale, cette procédure consiste à utiliser des fils tenseurs afin de créer un support à l’intérieur de la poitrine. Divers types de fils peuvent être utilisés pour créer une brassière interne. Ils sont habituellement fabriqués à partir de matériel biologique et biocompatible. Certains sont résorbables, c’est-à-dire qu’ils se dégradent au fil du temps, généralement sur une période de plusieurs mois. À mesure qu’ils disparaissent, ce type de fils stimulent la production naturelle de tissus qui formeront une nouvelle structure supportant les prothèses. Le degré de tension des fils peut être ajusté selon le support voulu.

Dans quels cas la brassière interne est-elle indiquée?

La brassière interne vise à supporter les prothèses mammaires, elle peut donc être avantageuse dans de nombreuses situations :

  • Dans le cas où vous avez de nouvelles prothèses et que vous souhaitez obtenir des seins plus fermes et galbés, et même plus de support à long terme. La brassière interne visera donc à ralentir dans une certaine limite l’affaissement des seins qui se produit avec l’âge.
  • Elle est aussi recommandée pour prévenir l’affaissement des seins après un redrapage mammaire (mastoplexie) avec prothèses mammaires.
  • Pour une augmentation mammaire avec des implants de gros volume, la brassière interne peut aider à réduire le risque d’étirement prématuré des tissus supportant les seins et leurs affaissements.
  • La technique de la brassière interne est également préconisée pour corriger de nombreux problèmes qui peuvent survenir avec les implants mammaires, tels que le ‘bottom out’, le ‘double bubble’ ou encore la synmastie. Dans ces cas, la réalisation d’une brassière interne donne généralement de bons résultats. En effet, lorsque la prothèse ne se retrouve plus à l’endroit désiré, parce qu’elle est descendue par rapport à sa position initiale (bottom out) ou qu’elle s’est déplacée sur les côtés ou que les prothèses se déplacent vers le milieu du thorax (synmastie), la brassière interne peut-être une bonne façon de remédier à la situation puisque le réseau de fils formant la brassière retient la prothèse au bon endroit.
  • Le glissement d’une prothèse en-dessous du pli infra-mammaire et qui provoque l’apparition d’une ligne sous le mamelon (double bubble) peut aussi être corrigé avec cette technique. La brassière interne peut donc être une solution durable pour rectifier un mauvais positionnement des prothèses mammaires et ce, pour plusieurs années.

Comment se déroule une augmentation mammaire avec brassière interne?

Pour réaliser l’intervention, une pochette est créée afin d’accommoder la prothèse, comme toute augmentation mammaire. Toutefois, à la différence d’une augmentation mammaire standard, une fois la pochette formée, des fils tenseurs sont installés dans le but de former un réseau qui supportera l’implant. Les fils peuvent aussi être placés de façon à modifier la pochette afin de corriger la position de l’implant. La prothèse est par la suite insérée. Le temps de convalescence est généralement de 10 à 14 jours.

Est-ce que les implants sont positionnés différemment avec une brassière interne?

Pour réaliser la brassière interne, la prothèse peut être positionnée devant le muscle pectoral, derrière la glande mammaire. L’augmentation mammaire derrière le muscle pectoral en duel plan peut aussi être réalisée en combinaison avec la brassière interne (custom dual plane with internal bra support). Pour cette technique chirurgicale, les prothèses sont placées en deux plans distincts, ou dual plan, c’est-à-dire que le haut de l’implant se retrouve en arrière du muscle pectoral, tandis que le bas de l’implant est devant le muscle, mais sous la glande mammaire. La proportion de la prothèse recouverte par le muscle pectoral est adaptée à chaque patiente pour un résultat esthétique optimal. Lorsque la brassière interne est combinée à cette technique, elle permet un support accru et vise à fournir un résultat avec des proportions naturelles aux seins.

 

Chirurgies esthétiques

Appelez-nous

Contactez notre équipe si vous avez des questions ou pour prendre rendez-vous.